Municipalité : les vœux pour 2020

 

COMPTE-RENDU

DE LA CÉRÉMONIE DES VŒUX

de Monsieur le Maire de Pleumeur-Bodou

samedi 4 janvier 2020

au Pôle Phoenix

En son nom et au nom du Conseil Municipal, Monsieur le Maire, Pierre Terrien, offre ses vœux aux personnalités présentes, aux représentants de tous les secteurs d’activité, associations ainsi qu’aux Pleumeuroises et Pleumeurois.

 

Il précise qu’en raison des prochaines municipales des 15 et 22 mars 2020, il ne lui est pas possible, actuellement, d’ouvrir les perspectives d’avenir pour la commune.

 

Il fait part, à l’occasion de cette cérémonie, de son intention d’être à nouveau candidat au poste de Maire en mars prochain.

Population

  • 14 naissances, 15 mariages, 50 décès (en 2018 : 28 naissances, 10 mariages, 36 décès),
  • 3549 électeurs à ce jour (3597 en 2018),
  • 4135 habitants, 3ème commune de LTC, 2ème du Canton de Perros-Guirec.

Urbanisme

  • 63 permis de construire dont 30 pour projets d’extension
  • 26 accordés ou en cours dont 22 maisons individuelles
  • 6 dossiers de constructions de maisons refusés (Loi Elan)
  • 2 refusés par les pétitionnaires

 

  • 133 déclarations de travaux
  • 192 certificats d’urbanisme (d’information et d’opération)
  • 104 D.I.A (Déclaration d’Intention d’Aliéner) est une formalité imposée à tout propriétaire qui souhaite vendre un bien immobilier situé sur une zone de préemption.

 

 

Difficultés dans le cadre de la loi Elan : En 2014, la commune a adopté un plan local d’urbanisme. Ce nouveau PLU a conduit à un mouvement vertueux de densification de l’habitat avec des divisions parcellaires pour les particuliers.

« Il faut le reconnaître, déposer et accorder un permis sur notre commune, comme ailleurs sur le littoral, est devenu plus compliqué en raison du durcissement de l’application des lois. Nous l’avons bien vu avec la Base nautique et la SNSM et les refus aux particuliers. Nous avions fondé des espoirs dans la loi Elan promulguée en novembre 2018. Malheureusement, ces espoirs ont été vite battus en brèche ».

 

« À l’écoute de ces chiffres, chacun comprendra notre fierté et notre plaisir d’accueillir les nouveaux habitants. Qu’ils soient les bienvenus”.

Finances

  • La dette au 1er janvier 2019 était de 471 € par habitant ;
  • Au 1er janvier 2020, la dette est de 1 704 000 € soit 416 € par habitant.
  • La commune peut rembourser la totalité de sa dette en 1 an et 3 mois.
  • La capacité d’autofinancement au budget de 2019 était de 1 247 000 €.

 

 

Chantiers

« Au cours de l’exercice écoulé, nous nous sommes efforcés de conduire à terme de nombreux chantiers »

 

 

1. Travaux de voirie rurale

Route du Radôme (enfouissement des réseaux d’électricité, d’éclairage public et de téléphone avec le SDE (Syndicat Départemental d’Energie) pour 44 000 € ;

réseau d’eau potable revu ; création d’un giratoire à l’entrée du Parc du Radôme ; création d’une voie verte de la départementale jusqu’au Pôle Phoenix puis jusqu’au centre de loisirs (par la commune) et réfection des enrobés pour 220 000 €,

Voie douce Bourg – Café du Radôme (cyclos/piétons),

Route du Dossen,

Route du Gwern (Budget 2019 : travaux imminents),

Crech Lagadurien (Budget 2019 : travaux imminents).

 

2. Travaux de voirie urbaine

Bourg :  en 2018, la commune a engagé une étude pour la requalification du Bourg et de ses espaces publics.

 

Après la phase constructive de concertation avec la population, les commerçants et les riverains, le projet s’est affiné et amélioré. La première phase des travaux commencera début janvier. Ils débuteront par le Bourg ancien. Nous informerons prochainement les riverains et les commerçants sur le déroulement du chantier.

Kastell Erek (Île-Grande : déplacement bordure, trottoir et sablage).

 

Goudronnage

  • Route de Pont-Tourgon,
  • Chemin du Moulin de Saint Uzec,
  • Place du 19 mars,
  • Route de kerianegan,
  • Route de Crec’h Bihan,
  • Et deux chemins à Crec’h Lagadurien.

 

Travaux sur effacements de réseaux

  • Route de Trébeurden,
  • Route de Trouz Ar Mor.

Travaux sur nos bâtiments

SNSM – Un projet a été engagé pour réaliser le nouvel abri en lieu et place de l’ancien local (restructuration impérative pour abriter le nouveau bateau). Le Président National de la SNSM, Monsieur Oliveira, a assuré la commune de son soutien. La FAPEL s’est formellement engagée à retirer son recours du 7 mars 2019 si le permis initial de la Base nautique était annulé (ce qui est le cas aujourd’hui). Elle s’est également engagée par oral et par écrit devant les autorités à e pas s’attaquer à la SNSM dont elle ne conteste pas l’utilité. En conséquence, rien ne s’oppose plus à ce chantier. « Nous comptons sur la sagesse et la bienveillance de chacun pour disposer d’une station opérationnelle l’été prochain »

Base nautique – « Nous sommes en relation avec l’Association pour redéfinir les besoins en fonction de l’impossibilité de créer de nouveaux espaces pour le logement et la restauration. Au regard de ses intérêts multiples, ce projet de réhabilitation demeure l’un des projets structurants pour la commune ».

Sport

  • Abaissement du plafond et isolation dans le hall de la salle des sports,
  • Sur le budget 2019, réfection globale de la toiture de la salle de tennis (démarrage des travaux le 6 janvier 2020. Remerciements aux municipalités de Trébeurden et Louannec d’avoir mis des salles à la disposition des tennismans pleumeurois.
  • Création (au stade Jean le Morvan) du bâtiment cyclo/VTT « Paul Le Charlès ». Inauguration prochaine.
  • Amélioration de la salle d’agrès (achat de tapis), achat de tapis pour l’athlétisme (saut à la perche) dans la salle de tennis dès la fin des travaux.
  • Création du City Stade et du Skate Part (au Stade Jean le Morvan)

« Ces structures font la joie des jeunes pleumeurois et des élèves du Collège Paul Le Flem »

Église (lieu de culte et de culture) : chauffage global, coloration des ogives et peinture « bleu église » sur les voûtes des 4 transepts. Accord entre le diocèse et les Maires des Côtes d’Armor pour l’ouverture des églises à la culture (concerts).

Chapelle de Saint Uzec : rénovation des joints du pignon ouest et mise en place d’un paratonnerre

Culture

  • Bibliothèque : 1 222 abonnés (1 175 en 2018) ; 32 696 prêts (3 776 en 2018)

« Ces chiffres excellents sont le fruit du travail de Gilles Chevalier, Responsable de la bibliothèque et des bénévoles qui l’entourent ».

  • Nombreuses expositions : Armor Sciences au Centre Culturel et au Camping de l’île-Grande ; Club des Aînés du Bourg, Imagerie de Lannion à Saint Samson, Madame Georges à Saint Uzec.

Tourisme

  • La commune dispose de 2 campings municipaux (2 étoiles) à l’île-Grande et Landrellec (emplacements pour tentes, caravanes et camping-cars) qui complètent l’offre d’accueil des campings privés et contribuent à l’attractivité du territoire. Le travail des gestionnaires et des renforts saisonniers est salué. Excellents chiffres de leur fréquentation en 2019.
  • Base Nautique, Golf, Centres équestres, Station LPO, parcours Accrobranche, écocentre, Parc du Radôme « fer de lance » du territoire. Monsieur le Maire témoigne sa reconnaissance aux représentants des trois acteurs présents sur le site rassemblés autour d’un projet commun : Cité des Télécoms, Planétarium de Bretagne, Village gaulois et sa nouvelle association.

 

 

Vie associative

Remerciements à tous les présidents d’associations et aux bénévoles qui s’investissent pour faire que les animations, les fêtes, les animations sportives, les expositions enrichissent notre quotidien.

ACCUEIL

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Initiation à la Fabrication d’un meuble en carton

L’OMCL (Office Municipal de la culture et des Loisirs) propose un stage de 2 jours

Les samedis 11 et 18 mai

“Initiation à la fabrication de meubles en carton”

animé par le cartonniste Jean-Michel Trédan

Sur ces 2 journées,

vous fabriquerez le meuble présenté à droite de l’affiche (chevet avec ou sans tiroir).

Une idée créative pour vous ou pour un cadeau ! 

Il reste 3 places à ce jour.

Toutes les informations sont sur l’affiche avec un numéro de téléphone pour les inscriptions.

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Balade contée autour de l’ile grande

Cette “Balade contée autour de l’île” est réalisée par l’Association des Diseurs de contes, à la demande de l’OMCL (Office Municipal de la Culture des Loisirs de Pleumeur-Bodou).

 

Les contes et légendes de Bretagne

sauront vous charmer, vous transporter dans un monde merveilleux.

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

La Mairie communique

Aux Pêcheurs Plaisanciers

qui ont un bateau à Pors Gelen

Les travaux de la Base Nautique (comme annoncé en conseil municipal de jeudi 12 octobre), commenceront début novembre 2017.

 

En préalable, un “barriérage de chantier” sera mis en place à partir du 23 octobre. Celui-ci est susceptible de perturber l’accès à la cale de Pors Gelen (en particulier pour la mise à l’eau et la sortie de l’eau des bateaux).

En conséquence,

les Pêcheurs-Plaisanciers pourront prendre leurs dispositions

s’ils prévoient de sortir leurs bateaux dans cette période.

ACCUEIL

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Rassemblement citoyen a l’île Grande

Samedi 20 mai 2017 à 17h

devant la Base Nautique de l’île-Grande

RASSEMBLEMENT POPULAIRE DE SOUTIEN

POUR LE PROJET D’EXTENSION ET DE RÉHABILITATION DE LA BASE NAUTIQUE

Les associations locales APPB, SNSM, BNIG, LPO y participent.

 

Le Centre Nautique de l’île-Grande

La commune de Pleumeur-Bodou est propriétaire du foncier et des bâtiments. Les équipements de la Base Nautique de l’île-Grande sont gérés par la BNIG (Association loi de 1901).

 

La Base Nautique intervient auprès de publics très variés : accueil de classes et de groupes pour des stages de mer entraînement, compétition ou loisirs  (internat et externat) ; hébergement pour séjours nautiques et location de matériel pour activités liées à la mer.

La situation actuelle

Ses locaux, dont l’état se dégrade, ne sont plus adaptés aux standards d’accueil aujourd’hui nécessaires :

  • Infiltrations, vestiaires/sanitaires exigus, absence de séparation des publics (enfants/adultes ; internes/externes) ;
  • Manque de locaux techniques et de stockage du matériel ;
  • Capacités d’hébergement limitées : une seule classe à la fois (34 enfants et 6 encadrants).

 

Le prochain remplacement du canot actuel de la SNSM par un canot plus grand (en 2018) nécessite une extension du bâtiment.

 

Les besoins

Un diagnostic réalisé en 2014 par LTC a permis d’identifier les besoins. En 2015, le cabinet d’architectes LAAB FAUQUERT de LANNION précise le projet :

 

  • Pour la base nautique :
    • la mise en conformité par rapport à la sécurité et à l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite,
    • l’amélioration des performances énergétiques (obtention de label),
    • le doublement de la capacité d’accueil de l’internat (70 lits),
    • le réaménagement et la création de vestiaires et sanitaires adaptés, dédiés à l’externat avec séparation internat/externat,
    • l’augmentation de la capacité de stockage intérieur.
  • Pour la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) :
    • l’agrandissement du local pour accueillir un nouveau bateau,
    • l’aménagement d’un bureau, d’un sanitaire et d’un vestiaire.
  • Pour le public :
    • La création de sanitaires publics (adapté PMR) en remplacement des anciens.

 .

Le coût du projet et son financement

  • Le coût prévisionnel du projet est de 1 870 000  TTC
  • La recherche des subventions a permis d’obtenir 1 008 000 €, soit 54 % du projet.

 

Le projet a été présenté en réunion publique le 26 février 2016. Des réponses détaillées ont été fournies à la demande de l’association Pleumeur-Bodou Nature.

 

 Le permis de construire

Le permis de construire déposé le 22 avril 2016 a été accordé, après une instruction minutieuse, le 31 août 2016.

 

Le recours gracieux puis contentieux

  • 31 octobre 2016 : recours gracieux déposé par la FAPEL 22. Ses motifs d’inquiétude portent sur une éventuelle violation du code de l’urbanisme concernant l’interdiction de construction dans la bande des cent mètres et une extension du bâtiment trop grande.
  • 14 décembre 2016 : réunion de concertation, en présence de Mme la Sous-Préfète, entre la Commune, la Base Nautique et la FAPEL (celle-ci réfute les arguments présentés).
  • 28 février 2017 : la FAPEL dépose un recours pour excès de pouvoir contre le permis de construire.

LA RÉPONSE DE LA COMMUNE

  • le dossier est légal et conforme au Plan local de l’urbanisme.
  • Réponse orale et écrite de la Commune à la FAPEL :
    • Si le Code de l’Urbanisme… interdit toute construction en bande des cent mètres, il prévoit une dérogation pour les activités nécessitant la proximité immédiate de l’eau.
    • Le projet conduit à créer 335 m² supplémentaires de surface au sol, passant ainsi la base de 526 à 861 m². Au regard de la jurisprudence cette extension est limitée d’autant que le projet s’inscrit sur un terrain déjà construit (base nautique, stockage, parking) et qu’il ne modifie pas la destination du bâtiment existant.
  • Tout au long de l’élaboration de ce projet, la Commune a porté une attention particulière à la protection de l’environnement littoral de l’Ile-Grande par l’intégration paysagère du bâtiment (toiture végétalisée), le souci de la réduction des consommations énergétiques et la labellisation de l’équipement.

Que signifie ce coût d’arrêt porté aux travaux ?

  • La déstabilisation économique de l’association et des craintes quant à la pérennité de la base nautique. La perte de contrats et une baisse de la fréquentation sont déjà constatées.
  • Des conditions de travail se dégradant et des risques à venir pour l’emploi.
  • Une crainte sur la poursuite de l’activité de la station SNSM en raison de l’absence d’un canot performant.
  • La perte des subventions accordées par les partenaires financiers.

ACCUEIL

  ♣♣ ♣♣ ♣♣ ♣♣ ♣♣ ♣♣ ♣♣ ♣♣