L’Océan à la godille

L’APPB (Association des Plaisanciers de Pleumeur-Bodou) a souhaité aider financièrement Hervé LE  MERRER dans son projet de traverser l’Atlantique à la godille.

Incroyable défi que celui d’Hervé :

 

ÊTRE LE PREMIER À TRAVERSER L’ATLANTIQUE À LA GODILLE , EN SOLITAIRE !

 

Il lui aura fallu deux ans d’entraînement intensif  pour  qu’il soit fin prêt à réaliser cet incroyable pari de godiller sur une distance de 2 700 milles (départ mi-décembre de l’île de Hierro (Canaries) jusqu’à la Martinique en une quarantaine de jours !).

Le « Eizh an Eizh » (« 8 à 8 » comme le 8 dessiné dans l’eau par la godille) est un étonnant bateau de 5,60 m conçu avec le concours de Serge GABRIEL (Ingénieur aéronautique, passionné d’architecture navale). Ce navire, qui s’inspire de la Caravelle, s’accommode en haute mer des courants et alizés porteurs.

 

Rien n’est laissé au hasard :

  • insubmersible et indéchirable sous la ligne de flottaison,
  • quille de 90 kg pour retourner plus aisément  le bateau en cas de chavirage par gros temps,
  • 5 godilles (chacune de 3.75 m, dont la pale et le manche sont fixés et tendus par un filin interne),
  • un GPS dans le manche « en raquette » et visible en permanence,
  • des moyens de communication high tech à bord.

 

Quant au navigateur  trébeurdinais, l’Atlantique n’a plus de secret pour lui puisqu’il l’a traversé 21 fois en solitaire ou en équipage (capitaine de Fujicolor, de l’Albarquel, de Damoiselle, de Port de Gravelines (ex La Poste).

Remerciements à Intermarché pour nous avoir permis de nous associer à cette rencontre et merci à Claire pour sa disponibilité.

Bon courage à notre ami marin.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.