Protégeons la mer

Parce qu’à terre comme en mer, chaque petit geste compte !

Amis plaisanciers, vous souhaitez que votre terrain de jeu conserve ses richesses ?

Vous trouverez sur cette page des informations utiles pour vous permettre de profiter de la mer tout en participant au maintien de son bon état écologique.

 

Carénage, mouillage, gestion des déchets… tous les petits gestes utiles et indispensables à connaître pour protéger cette belle mer et continuer à en profiter dans les meilleures conditions possibles aujourd’hui et demain !

Pour voir la page cliquez sur le lien ci dessous

 >>>>>>>>>>>  Protégeons la mer

Le 18 Juillet 2019 lors de l’assemblée générale de l’APPB une brève intervention du responsable de ce projet a la  LTC vous sera proposé

 

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

 

Pêche au bar 2019

 

Pêche au bar la réglementation  2019

Un nouveau règlement a été voté le 19/12/18

concernant la réglementation de la pêche du bar

 

 

Sur la carte vous voyez deux zones :

  • la zone verte, au nord du 48ème parallèle : Du 1er janvier au 31 mars, seule la pêche en no-kill est autorisée. Du 1er avril au 31 octobre le prélèvement d’un bar par jour et par pêcheur est autorisé. Du 1er novembre au 31 décembre, seule la pêche en no-kill est autorisée
  • la zone violette, au sud du 48ème parallèle : Le prélèvement est possible dans une limite de 3 bars par jour et par pêcheur tout au long de l’année.

Le conseil européen est parvenu mi-décembre 2018 à un accord sur les quotas 2019 pour la pêche du bar, qui concerne plusieurs millions de passionnés en France. Rappelons que la maille reste à 42 cm pour les récréatifs.

Au-dessus du 48ème parallèleun no-kill est instauré pour les pêcheurs récréatifs du 1er janvier au 31 mars et du 1er novembre au 31 décembre. Il est autorisé de prélever un bar par jour et par pêcheur sur une période longue de sept mois, soit du 1er avril au 30 octobre

Au-dessous du 48ème parallèle, les récréatifs peuvent prélever trois bars par jour et par pêcheur toute l’année

Enfin, en ce qui concerne le bar septentrional ( nord ), la pêche commerciale restera interdite, à quelques exceptions près, compte tenu de l’évolution positive contenue dans les avis scientifiques. Il a été décidé que les prises autorisées augmenteraient pour passer à 5,5 tonnes/navire pour la pêche à la ligne et à l’hameçon, à 400 kg pendant deux mois pour les chalutiers, à 210 kg pour les sennes et à 1,4 tonne par an pour les filets maillants fixes.

Pour la pêche récréative, la limite de capture reste fixée à un poisson par jour, mais pendant sept mois.Il faudra donc accepter ces mesures et espérer qu’elles participeront à sauver cette espèce emblématique, aujourd’hui menacée. Il faudra aussi rapidement s’interroger sur les fortes différences dans les efforts demandés aux plaisanciers comme aux professionnels selon les zones géographiques

 

 

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣