Festival 2020 du monde sous-marin

Un Festival unique sur la côte Ouest française !

5ème édition 2020

FESTIVAL INTERNATIONAL du FILM et de l’IMAGE

des MONDES SOUS-MARINS en Côte de GRANIT ROSE

  • il y a 3 ans c’était l’histoire de l’image sous marine, avec comme parrain pour cette seconde édition Daniel MERCIER, Fondateur du festival d’Antibes qui a duré 60 ans.
  • il y a 2 ans, le Festival était orienté sur tout ce qui détruit nos océans (plastiques, pollutions diverses, sons humains), avec pour parrain le célèbre navigateur Yvan BOURGNON, venu nous présenter son projet MANTA, bateau nettoyeur des océans.
  • il y a 1 an, la 4ème édition, parlait de plongée ”extrême” sous les glaces avec partage et échange sur les conditions de préparation d’aventures extrêmes sur les pôles. La Marraine était un médecin urgentiste de Lannion, Véronique MEROUR, elle même plongeuse et membre des deux dernières expéditions ” UNDER THE POLE”.
  • Cette année, le Festival met à l’honneur la SNSM et parle aussi du sauvetage en mer sous toutes ses formes

Un concours international de films et de photos

constitue le cœur du Festival

dont le fil conducteur est le sauvetage en mer

Le Festival s’inscrit dans le débat mondial sur la biodiversité et la protection de notre planète, plus particulièrement des océans.

 

En parallèle du Festival, une journée complète sur les “algues de Bretagne” donnera lieu à une cueillette sur l’estran complétée par une formation de base, information, conférences et dégustations.

Mail de l’association : embarqueatreb@gmail.com

Cliquez sur le lien de l’association pour de plus amples renseignements ici EMBARQUE A TREB

Voir ici le projet : https://www.kengo.bzh/projet/2238/festival-international-du-film-et-de-limage

 

ACCUEIL

 ♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

PARANTHOËN ON THE BEACH II

Soirée d’écoute

le 12 août à 19 h 30

Plage de Toul Gwenn

île-Grande, Pleumeur-Bodou

Yann Paranthoën, cet artiste du son est né en 1935 à l’Ile-Grandeson père, Louis Go, était tailleur de pierre.

« Tout est parti de là » a-t-il souvent affirmé.

Une vie qui s’est écoulée, plus de quatre décennies durant, dans les cellules de montage et les studios de mixage de l’ORTF puis de Radio France.

La radio est un langage spécifique ayant davantage d’affinités avec la sculpture ou la peinture.

« J’UTILISE LES SONS COMME DE LA COULEUR »

Entré à la radio en 1957, après cinq années passées comme radariste dans la marine nationale, Yann Paranthoën devient opérateur du son et travaille notamment auprès des plus grands réalisateurs de l’époque, avant d’intégrer les équipes d’émissions comme L’oreille en coin (France Inter) et l’Atelier de création radiophonique (France Culture).

 

Parallèlement à son activité de chef opérateur du son, il construit ses propres documentaires, dans un genre radiophonique dont il devient peu à peu l’un des maîtres incontestés. En près de quarante ans, Il a produit une cinquantaine d’œuvres radiophoniques diffusées sur France Culture.

 

Une grande partie de son travail fait référence à la Bretagne

et particulièrement au patrimoine du pays du Trégor.

 

Yann est décédé le 28 février 2005

 

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣