La baie de Lannion en danger ?

Aujourd’hui à Bercy, Emmanuel MACRON (Ministre de l’économie) a répondu favorablement au projet d’extraction de sable coquiller en baie de Lannion.

La Compagnie Armoricaine de Navigation (CAN) (qui demandait l’autorisation d’extraire 400 000 m3 par an pendant vingt ans) se doit de respecter un cahier des charges qui la contraint de réaliser une extraction progressive limitée à 50.000 m3 la première année avant d’augmenter progressivement pour atteindre les 250.000 m3 après cinq années d’exploitation. L’extraction sera interdite entre mai et août inclus.

Un comité de suivi dira, au terme de cette première année, s’il est possible, ou non, de poursuivre l’extraction. Il pourra s’y opposer s’il estime qu’elle a un impact négatif sur le milieu.

«La baie est en danger, non seulement sur un plan environnemental, mais aussi sur celui de l’emploi. Les premiers touchés, ce seront les pêcheurs professionnels», a assuré Alain Bidal, Président du collectif “Le Peuple des dunes en Trégor“.

Il déclare que la mobilisation contre le projet va se poursuivre.

 

 

ACCUEIL

  ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.