Quota pêche au bar 2016

Accord sur les TAC (“Taux Admissibles de Capture”) et quotas de pêche au bar pour 2016

A l’issue du conseil des Ministres européens de la pêche des 14 et 15 décembre 2015, et au terme d’une intense négociation entre les 28 États-membres et la Commission européenne, Alain Vidalies (Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie) salue l’accord trouvé sur les Totaux Admissibles de Captures (« TAC ») et quotas pour 2016.

LaCommission européenne proposait d’interdire la pêche au bar six mois de l’année, puis de permettre une reprise limitée de l’activité. Au final, le moratoire a été ramené à 2 mois pour les ligneurs et les fileyeurs qui pourront prélever 1,3 tonne par mois. Les pélagiques  ne sont pas autorisés à pêcher pendant les six premiers mois de l’année.

Malgré lʼimpact financier, les marins-pêcheurs sʼaccordent à dire que la question du stock nʼa pas été prise à temps et quʼil fallait sʼy pencher.

Les plaisanciers sont aussi concernés, alors que le député européen breton (LR), Alain Cadec, avait suggéré deux bars par jour et par pêcheur, la commission nʼa pas cédé et accorde aux non-professionnels un quota dʼun bar par jour et par personne.

Une décision logique car on ne peut traiter sur un pied dʼégalité la pêche professionnelle et la pêche récréative.

Le « déclin rapide » du bar justifie de « réduire les captures de façon radicale et urgente », a expliqué, hier, un porte-parole du commissaire à la pêche.

Le bar ou loup

Connaissance du bar

Nom scientifique : Dicentrarchus labrax (Linnaeus, 1758)
Nom commun : Bar
Dénominations courantes : Loup (Méditerranée)

couper-queue-bars

Taille légale de capture depuis le 30/10/2012

  • Méditerranée : 30 cm minimum
  • Atlantique, Manche, Mer du Nord : 42 cm minimum

Ce qui signifie que vous devez relâcher les bars de moins de 30 cm en Méditerranée, et que vous devez relâcher les bars de moins de 42 cm en Mer du Nord, Manche et Atlantique, sous peine d’amende.  la taille de reproduction du bar femelle est de 40 cm en Méditerrannée et 42 cm sur la face Ouest de la France. Nous ne savons pas distinguer un bar mâle d’un bar femelle de son vivant. Ainsi, pour être certain de prendre un bar qui s’est reproduit au moins une fois, il faut se fixer une taille minimale de capture à 40 cm en Méditerrannée et 42 cm ailleurs. C’est ce que appelle la taille biologique ou maille biologique.

. Depuis 2003, les compétitions de pêche du bar aux leurres (Labrax Tour et Open Bar) fixent la taille minimale de capture à 42 cm, mesurée de l’extrêmité de la tête à l’échancruse de la queue.

Marquage obligatoire des bars : couper la queue

La « Charte d’engagements et d’objectifs pour une pêche maritime de loisir éco-responsable » a été signée le 07/07/2010 par les Fédérations de pêche et plaisance et par le Ministre d’État Jean-Louis Borloo et les secrétaires d’État concernés. Elle a été renforcée par la publication d’un arrêté ministériel le 27 mai 2011 qui oblige à couper la queue de certaines espèces de poissons, dont le bar, dès la mise au sec.
Cette charte dans son article #3 et l’arrêté du 27/05/2011 affirment l’obligation de marquer les poissons pêchés par les pêcheurs de loisir. Le marquage consiste à couper la nageoire du bas de la queue du poisson conservé et destiné à mourir.

 

ACCUEIL

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.