Ca va racker !

[vc_row][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width=”1/4″][vc_single_image image=”8086″][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/2″][vc_column_text]

Afin de contrôler l’état des racks

et réaliser les travaux nécessaires,

toutes les plates doivent être

retirées par leurs propriétaires

pour le 10 janvier 2017 dernier délai.

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width=”1/4″][vc_single_image image=”8076″][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Les annexes restantes seront déposées dans les emplacements suivants (afin de définir celles qui sont abandonnées) :

 

A Saint Sauveur et Pors  Gelen, elles  seront  déposées par l’A.P.P.B, à côté des sanitaires

 

Puis  celles non récupérées  par leurs propriétaires seront déposées aux Services Techniques de la Mairie.

 

RAPPEL : extrait du « Règlement particulier de police et d’Exploitation des Ports de l’Île-Grande et de Landrellec du 15 décembre 2015 »

 

Article 9 – Stationnement des annexes

  • Conformément aux articles 4, 10 et 12 de l’arrêté du 8 avril 2009 du secrétariat d’État chargé des transports, les annexes doivent porter le numéro d’immatriculation de leur navire porteur, précédé des trois lettres AXE. Ce marquage doit être réalisé à l’intérieur et à l’extérieur de l’annexe suivant les précisions techniques présentées dans les articles précités.
  • Elles ne devront pas rester amarrées aux quais ni stationnées sur les cales, mais devront être rangées, en mesure du possible, dans les espaces prévus à cet effet. Il est interdit de s’attribuer un stationnement nominatif sur les racks en laissant son cadenas en place sur le rack.
  • Elles ne devront pas constituer une gêne à l’accès des services de secours.

 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”8072″ img_size=”medium” alignment=”center” onclick=”img_link_large”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

ACCUEIL

  ♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.