Enez Veur la charmante

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

 Aujourd’hui, vous êtes invités à visiter virtuellement

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

« Enez Veur, la charmante »

 

Ce site remet en mémoire ou fait découvrir les multiples facettes de l’île-Grande.

 

La visite peut débuter par les plaques en faïence de ses rues qui évoquent

 

     son patrimoine historique (Chapelle Saint Sauveur, Église Saint Marc, Allée couverte, île d’Aval, Légendes…),

 

     son patrimoine naturel (le granit, la flore, le rivage et les marées, les farces de la météo…),

 

     ses carriers (de 1836 à 1906),

 

    ses figures inoubliables (Jean Bart, Rothschild…)

 

    et les nombreux hommages qu’elle reçoit qu’ils soient peints, chantés (Gwerz)

    ou rédigés par ses amoureux inconditionnels.

 

Faites-nous part de vos attentes, de vos suggestions,

de votre désir de contribuer à ce site

qui ne demande qu’à être un site participatif.

 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

En cliquant sur la photo vous serez invité a visiter ce site

 

 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_separator color=”peacoc” style=”shadow” border_width=”3″ el_width=”30″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][vc_column_text] 

Combien j’aime ma petite île
Qui, vers le large s’élançant,
Loin de tous les bruits de la ville,
Baigne ses pieds dans l’océan.

 

Quand le printemps sur elle chante,
Et que partout poussent les fleurs,
Son sol sourit et nous enchante,
De ses mille et douces senteurs.

 

L’été, sous un ciel sans nuages,
On y peut barboter dans l’eau,
Et jouer sur ses blanches plages,
À construire ponts et châteaux.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text]

 

Parfois la mer devient méchante
Et, contre elle, en grondant, bondit,
Mais la nature prévoyante
La ceinture de dur granit.

 

Sous son beau manteau, que la lande
A tapissé de vert et or,
Qu’elle est belle mon île-Grande !
Elle est, pour moi, plus qu’un trésor.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Poème de Louis Le Loët

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

ACCUEIL
♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]