Campagne de Sécurité des Loisirs Nautiques

Campagne de Sécurité des Loisirs Nautiques

 

  • Pour sensibiliser les usagers de la mer aux risques de la pratique des loisirs nautiques

 

  • Pour faire connaître au plus grand nombre le 196 qui est le numéro d’urgence en mer, avec le VHF 16.

 

Depuis le 1er mai dernier, nous sommes rentrés pleinement dans la

Campagne annuelle de Sécurité des Loisirs Nautiques (CSLN).

 

Toute l’année, mais encore plus en cette période estivale, l’ensemble des administrations qui interviennent en mer n’ont de cesse de travailler pour faire diminuer le nombre d’accidents au large de nos communes et plus largement sur l’ensemble du littoral Atlantique.

 

En 2020, durant la CSLN, 2 705 personnes ont pu être secourues.

 

Nous savons à quel point les municipalités sont sollicitées durant cette période, mais aujourd’hui nous faisons appel à votre réseau, vos commerces, et vos lieux d’informations (offices du tourisme, panneaux d’affichage, etc.) pour sensibiliser au maximum les usagers de la mer occasionnels. Nous partageons le même but : éviter les accidents en mer ou sur la plage.

 

ACCUEIL

 ♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Feux de détresse périmés que faire ???

Les feux de détresse représentent un véritable danger

pour la collecte des déchets.

Il est interdit de les déposer en déchetterie ou dans les poubelles

1 – Quels produits ?

Une entreprise « APER-PYRO » s’est spécialisée dans la collecte et le traitement des produits ci-dessous :

Par contre, les 2 produits « Man Overboard » (lanceurs d’amarres et dispositifs de bouées de sauvetage) destinés aux professionnels de la mer, ne sont pas pris en charge par l’APER PYRO.

2 – Points de collecte agréés « APER-PYRO » : Briconautic – Décathlon – Cap Marine – Nauti-breiz

3 – Conditions de collecte

Dans le cadre de l’achat d’un produit neuf, le magasin d’accastillage repend les produits périmés équivalents, dans le cadre du « un pour un« .

NB – Cas particuliers de reprise aux points de collecte en dehors du cadre « un pour un » (dans la limite de la dotation de sécurité normale d’un navire) sont :   

  • la vente de son navire de plaisance : fournir le certificat de vente ;
  • la destruction de son navire de plaisance : fournir au magasin d’accastillage son certificat de destruction.

Les déchets sont incinérés. Une valorisation énergétique est réalisée sur le site SOLOMAT MEREX

 Pour en savoir plus sur Aper-Pyro, cliquez sur le logo ci-dessous

En dehors de ce dispositif établi par l’entreprise citée précédemment, vous pouvez également déposer vos feux de détresse périmés chez David « AFFAIRES MARINES ET LOISIRS » Accastillage et Pêche – Neuf et Occasion – 4 rue Jean-Paul Sartre – 22300 LANNION

 

ACCUEIL

 ♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣